samedi 19 avril 2008

Queen Carlotte Sound et les Dauphins

Apres avoir quitte l'ile du nord et Wellington (et lachement abandonne Yann reste au travail) par le ferry, me voici arrive a Picton (ile du sud de la Nouvelle Zelande) sous un temps pourri, froid et pluvieux. Ca promet ! Je decide alors de consulter le bulletin meteo et decide de reserver un tour pour le jour suivant avec au programme : vue et nage avec des dauphins dans leur environnement naturel. Le lendemain, le beau temps est revenu et nous embarquons vers les 9 heures. Le tour est programme pour durer 2 a 3 heures. Oui, mais voila, la question que tout le mode se pose : Ou sont passes les dauphins? A bord du bateau, les organisateurs scrutent, les jumelles semblent derisoires, personne ne voit rien pointer. Le commandant du bateau nous explique que l'on va donc les chercher plus loin.. toujours rien et nous voila maintenant sur le retour. Je ne m'inquete pas franchement car les paysages sont a vous couper le souffle!
Finalement nous apercevrons sur le retour les dauphins avec au programme une courte nage en combinaison bien sur.. les dauphins sont neanmoins sauvages et la visiblilite reduite dans l'eau. Qu'importe, ca le fait, la promenade aura dure en tout 4h45 !


Libellés : ,

8 commentaires:

À 19 avril 2008 à 14:45 , Anonymous Ronan a dit...

Ca déchire!

Tu fais dans le nicolas hulot! ça me manquait depuis l'amérique latine!

Biz

 
À 19 avril 2008 à 15:17 , Blogger William a dit...

mais ... il fait super beau en plus !!! je croyais qu'il caillait moi en NZ, surtout a l'île sud !

 
À 20 avril 2008 à 03:58 , Blogger Yann a dit...

Ba il a eu du bol, ici a Wellington c est fini les mini jupes, c blouson et parapluie.

Jolie, mais trop de photo qui se ressemble herve, faut cliquer 20 fois avant de voir un dauphin...

Tu as donc nage avec ? putain le reve, et moi je me fais chier pendant ce temps la...

 
À 21 avril 2008 à 03:48 , Blogger Jean-pascal a dit...

Bonjour a vous,
C´est en cherchant des infos sur ou acheter un appareil photo numerique a quito que nous sommes tombes sur votre blog. Il viens de nous arriver la meme chose qu´a vous : vol de notre appareil photo... Nous esperons ne pas subir le vol au coup de cutter par la suite... Bref, notre question est : ou trouver un appareil numerique sur Quito ??? merci de nous donner une ou deux infos... ici ou sur notre blog http://terresdaventures.canalblog.com
Bonne suite de voyage !!!
Anne et Jean-Pascal

 
À 22 avril 2008 à 00:23 , Blogger Jean-pascal a dit...

Pour l´appareil photo, ca y est nous avons trouve !!! Bon trip, a+ Anne et Jean-Pascal

 
À 22 avril 2008 à 08:58 , Blogger Yann a dit...

Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

 
À 22 avril 2008 à 09:08 , Blogger Yann a dit...

Pas eu le tps de repondre, mais bon ca pourra servir pour d'autre.

La ou on a achete notre appareil : basar, situe dans la vielle ville, dernier sortie du tram. Repere de voleur et d’arnaque, tout est louche meme les flics, faire gaffe la bas...

Conseil numero 1: Ne pas acheter d'appareil photo la bas car:

* c'est plus cher qu'en France (et oui de la merde et plus cher en plus)
* ce sont la plupart des appareils voler, donc vous achetez un appareil sans doute vole a un touriste comme vous et faites tourner le business...(on la fait, ca fait mal au coeur)

Note: Il se peut que vous tombiez sur le meme modele que le votre, et il se peut aussi que ce soit le votre. Avec de la chance, la carte memoire est encore dedans et pas effacee (faut tomber sur un vendeur bien con quand meme), du coup suffit de l'allumer et de montrer ses photos au vendeur. Prennez votre temps et faites lui flipper sa mere a ce fumier.

Si il proteste (ca se peut, ce sont tous des roublards dans ce bazar), je conseil de lui foutre les boules en allant le denoncer aux flics qui se trouve pas loin. (ne lacher surtout pas l’appareil) Mais meme la j'ai un doute, je suis pas sur que le flic soit pas rincer en fin de journee et du coup vous allez etre doublement decu. La deuxieme solution serait de ne rien dire, de laisser l'appareil au vendeur en esperant qu'il est rien remarque puis d'aller voir la police touristique et expliquer le probleme. Avec de la chance il sera encore la.

Autre solution que je viens juste de trouver. (Pourquoi j'y ai pas pense avant?) Preparez une carte memoire avec d'ancienne photo a vous et les bons dossiers qui vont avec (a la limite plusieurs carte memoire par type d'appareil). Ensuite vous inserer discretement votre carte au moment de le tester, quand le vendeur a le dos tourner, et la vous crier au scandale en lui montrant vos photos. Vu que ya 99% d'appareil voler dans le bazar, ya des chances pour que ca passe. Et ni l'un ni l'autre n'a de preuve formel. Pour faire encore plus credible, preparer un accessoire de l'appareil (housse, pied, boitier etanche, MANUEL...) qu'on ne vous a pas vole, et sortez le au moment ou le flic commence a poser des questions, la vous demandez ou sont passer les accessoires de l'appareil. Aucun vendeur ne dispose du manuel, ni du boitier etanche. Avec vos photos en plus sur l'appareil, et un brin de talent d'acteur vous aller voler un voleur.

 
À 22 avril 2008 à 21:35 , Blogger Jean-pascal a dit...

Un grand merci pour cette longue reponse tres riche en renseignements. Nous avons deja rachete un nouvel appareil photo dans un des centres commerciaux de la ville... le choix n´etait pas grandiose et effectivement c´est plus cher qu´en France... mais bon, c´etait la solution la plus simple a nos yeux. Je ne sais pas si nous aurions eu le courage d´aller a la rencontre de notre appareil photo dans le bazar... En tout cas, merci encore et bon voyage a vous aussi !!!
Anne et JP

 

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil