samedi 27 octobre 2007

Livingston : Lieu marque par l'histoire

Arrivee insolite a Livingston ou 2 Garifunas, francis et Cesar, nous accueillent des l'arrivee des lanchas apres avoir traverse le superbe fleuve du Rio Dulce. On n'a rien demande, mais ils nous accompagnent a notre hotel, en nous baratinant en anglais, en Francais et en Garifuna.On laisse faire et ils nous demanderont finalement des "tips". Accueil mouvemente alors que l'ambiance de la ville est tres paisible, calme et relaxante avec un constant fond sonore de Reggae.
Nous passons une nuit tres agreable a la Casa de la iguana ou nous rencontrons du monde d'un peu partout et nous improvisons un poker.
Le lendemain, nous partons a la decouverte de Livingston.

Livingston c'est 3 communautes qui se cotoient mais qui jamais ne semblent se melanger. Les latinos tiennent la plupart des boutiques et vivent du tourisme. les Q'eqchi' Maya vivent de la peche le long de la cote. Et enfin les Garifunas. il s'agit d'un peuple noir descendant des esclaves et d'indigene des caraibes. Au detour d'une rue, nous rencontrons Paulo, un garifuna, qui nous apprend ainsi que d'un cote de la route, il y a les latinos et de l'autre les garifunas. Pour beaucoup, ils n'ont aucune education et ne travaillent pas. Ils sont pourtant trilingues- Anglais, Espagnol, Garifuna. Nous ne comprenons pas trop de quoi ils vivent d'ailleurs. Certains mendient, d'autres plus jeunes vendent de la drogue pour s'acheter des fringues. Paulo semble resigner sur le fait que tout ce la puisse changer. C'est surement le fruit du poids de l'histoire
L'ambiance est donc tres cool, black attitude, Reggae Man, mais Livingston a aussi sa face cachee.

Libellés : , ,

1 commentaires:

À 29 octobre 2007 à 19:46 , Anonymous marioune a dit...

à quand une rubrique culinaire ???

 

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil